Pinel ancien : Une législation à la hauteur ?

La loi Pinel est avant tout un dispositif pour réussir dans l’investissement immobilier.

C’est aussi un message de l’Etat qui ne peut plus assumer seul la responsabilité d’investissement via la caisse des dépôts et les bailleurs sociaux publics. Il faut engager un autre acteur qui est important. C’est le citoyen en lui même. Surtout qu’en France l’épargne y est très importante et elle dort. Elle est donc inutile à la circulation de l’argent et donc une croissance fluide et certaine.

C’est avec elle que l’Etat veut redonner au marché une dynamique pour sortir de la crise.

  • Créer une nouvelle richesse
  • Diversifier les revenus
  • Un bon coup de pouce

En France une action de l’Etat sur l’économie peut avoir des incidences positives comme négatives. La loi Pinel a permis de mettre en lien les attentes de l’offre et de la demande. Pour l’offre c’est un bon coup car la loi permet la construction d’un capital immobilier d’un montant maximum de 300 000 euros. Une fois acquis, ce patrimoine peut se valoriser et entrer dans une nouvelle phase, la location. Pour des informations supplémentaires il est possible de se rendre sur le site internet pinelancien.net pour observer toutes les directives de la loi.

Une législation intéressante

La loi Pinel a permis de moderniser et d’alléger le dispositif d’investissement pour les contribuables.

D’ailleurs l’un des premiers article de la loi Pinel c’est que le contribuable doit être français pour avoir le droit au dispositif. Ensuite il faut considérer que les norms qui s’y applique sont assez intéressantes. Il y a dans le dispositif Pinel des normes qui sont écologiques mais aussi économiques. L’encadrement des loyers est par exemple une bonne chose pour avoir une demande qui soit plus réceptive aux offres immobilières. C’est donc dans l’intérêt de tous que la loi Pinel a été élaborée.